Venez courir avec nous
 

1 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Devenez membre privilégié en cliquant ici
Recherche


 

dimanche 27 mai 2018
 Lettre d'information



Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.



Accueil Connexion Mel : /  Déconnexion Soumettre un article  Aide

Posté le Mardi 28 novembre 2006 @ 12:59:49 par amscap Contribution de : Montmartre
CR d'autres courses16 km de Garches - 26 novembre 2006
Course urbaine mais construite comme un tobogan comme dirait Marc. De quoi rompre la monotonie qui prime sur beaucoup de courses sur route.

Et voilà encore une course où certains Asmcapiens ont fait dissidence : Ali, Marc et moi-même, Nath.

Toujours quelques petits problèmes d'orientation pour se rendre sur les lieux de la course (Garches - 92). Le Parisien, à peine sorti de ses murs, éprouve souvent des difficultés à se repérer dans ces contrées mystérieuses que sont les banlieues.

Mais nous sommes largement arrivés en avance pour le départ de la course. Nous avons le choix entre 8 et 16 km mais nous n'avons pas fait les difficiles et nous sommes illico engagés sur le 16 km constitué de deux boucles de 8 km.

9h50, le départ est donné. Le peloton part très vite et Marc est emporté avec lui, on se retrouvera plus tard de toute façon. Je fais un bout de chemin avec Ali mais le laisse rapidement. Mon cardio étant déjà à 185, je préfère revenir à 175, mon allure de croisière, pour faire ma course tranquillement.

Au km 5, un événement refroidit instantanément tous les coureurs passant à proximité. Un homme est étendu à terre, les jambes surrélevées. On lui fait un massage cardiaque. Deux secouristes sur leurs vélos arrivent à toute vitesse pour s'occuper de lui. Quelques uns de ses amis l'entourent et se demandent ce qu'ils doivent faire. Ils décident de continuer. Dans la côte qui arrive, nous nous interrogeons sur son état, on entend au loin les sirènes des secours. Cela me fait froid dans le dos. Nous ne sommes qu'au km 5. Il en reste 11.

Cette course alterne les côtes assez fortes et des descentes du même accabit. Parfois un peu de plat me permet de reprendre mon souffle et d'augmenter un peu l'allure. Quelques encouragements sur le parcours, de personnes à leur fenêtre ou bien des enfants en bordure de route. Je pensais que nous passerions par la forêt toute proche, mais il semble que j'ai confondu le parcours de cette course avec celui des foulées de Saint-Witz à côté du Parc Astérix.

Peu avant l'embranchement séparant le 8 km et le 16 km, un motard annonce la tête de la course du 16km. Je jette un oeil sur le chrono officiel : 48 minutes. Le 1er de la course me dépasse tel une flêche. Il terminera la course en 50 minutes. Je vous laisse calculer sa vitesse de croisière...

Je ne me laisse pas démonter et prend à gauche pour amorcer la seconde boucle.

Quelques temps plus tard, j'arrive de nouveau sur ce qui était le km 5. L'agitation s'est amplifiée. Les pompiers et le samu sont là. Il semble qu'ils n'aient toujours pas pu bouger la personne en souffrance. J'ai une pensée pour lui et je continue.

De nouveau la côte, et de moins en moins de monde autour de moi, pour ne pas dire plus. Mais je n'allume toujours pas ma radio habituellement salvatrice. Je garde le cap. J'ai passé les 10 km en 1h05. Je suis dans mes temps habituels.

Deux trois kilomètres avant la ligne d'arrivée, je vois Marc sur le côté de la route avec son t-shirt d'arrivant. Il m'accompagne pour ces dernières minutes. Plus le temps passait, plus je me disais : 1h10/1h15, Marc a du arriver ; 1h25/1h30, maintenant ça doit être le tour d'Ali. Il ne restait plus que moi. Marc m'encourage et grâce à lui, je dépasse à deux reprises (il avait repris un peu du poil de la bête en me voyant le doubler une première fois !) un pépé que je ne voulais pas laisser arriver avant moi. Puis c'est l'entrée dans le stade et la dernière ligne droite recouverte de paille. Plutôt mou comme terrain. Je passe la ligne d'arrivée en 1h40. Pas un temps extraordinaire vu le nombre de personnes arrivées et le peu qui seront derrière moi. mais je suis satisfaite. Surtout si je fais un petit retour en arrière sur les performances de l'année écoulée. Merci à l'AMSCAP et au soutien de tous ses adhérents.

Boissons chaudes, sandwiches et rose (pour les filles) à l'arrivée pour requinquer un peu tout le monde. La cerise sur le gâteau aurait été de remporter une des très nombreuses coupes distribuées ou bien de gagner au tirage au sort. Mais malgré le grand nombre d'absents lors du tirage, la chance ne nous a pas souri à mes compères et moi-même. Tant pis.



Liens Relatifs

"16 km de Garches - 26 novembre 2006" | Se connecter / Créer un compte | 2 Commentaires
Seuil

Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

d88.fr (Score obtenu : 0)
par Amscap le Lundi 01 avril 2013 @ 17:20:47
[ Répondre ]


TQvWoKkRVtZzKIPGfbhk (Score obtenu : 0)
par Amscap le Jeudi 06 juillet 2017 @ 02:28:13
Posts like this make the inetrnet such a treasure trove
[ Répondre ]


Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste : amscap@gmail.com
Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.