Venez courir avec nous
 

1 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Devenez membre privilégié en cliquant ici
Recherche


 

dimanche 19 août 2018
 Lettre d'information



Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.



Accueil Connexion Mel : /  Déconnexion Soumettre un article  Aide

Posté le Jeudi 14 juin 2007 @ 18:29:56 par Dom Contribution de : Montmartre
CR courses AMSCAP La Rotarienne au Tremblay sur Mauldre (78) - 15 km
10 juin 2007 : La Rotarienne au Tremblay sur Mauldre (78) - 15 km

Enfin une course proche de chez nous. Un mélange nature + route sur 15 km. J’avais mal lu et pensé que c’était entièrement un course nature, mais non. Zut !


Le Président nous avait mis en garde pour l’heure de RV tardive à l’Orée que Daniel nous avait fixée. Du coup l’heure a été avancée de 10 minutes et nous sommes arrivés sur le lieu de la course 45 minutes avant le départ. Nous avions le temps de poireauter surtout que le départ a été retardé de 15 minutes passant ainsi à 9h45 pour attendre les derniers retardataires. Grrrrr.


Quelle ne fut pas notre surprise quelques minutes après nous être garés, de voir arriver notre cher Président au volant de son nouveau carrosse. Son immatriculation nous porta à croire qu’il s’était exiler du côté d’Orléans, peut-être en ayant emporté la caisse de l’assoc’, cf. le nouveau carrosse… Mais le mystère reste entier.


Passons maintenant à la course elle-même. Sur la ligne de départ : Marc, Véronique, Daniel, OJF, Philippe et moi. Départ tout doux pour tout le monde, nous traversons le village en empruntons la route. Je commence à m’étonner d’être sur route et non sur sentier mais un autre coureur m’indique qu’il y a un peu de forêt au milieu du parcours. Bon, je continue. Je me suis tellement habituée ces dernières courses à être sur des parcours de sentiers (Gillingham, Trail d’Écouves) que j’ai perdu la sensation de la route. En plus croyant que c’était une course entièrement nature, j’avais chaussé mes trails. C’est peut-être psychologique mais j’ai plus eu l’impression de me traîner. Le premier ravito arrive très rapidement, je ne m’arrête pas, j’ai ma gourde pleine d’eau. Petite nouveauté par rapport aux ravitos habituels, des poches remplies d’eau sont distribuées, il suffit de « croquer » dedans pour aménager une petite ouverture pour l’absorption. Je n’ai pas testé mais ce ne doit pas être très pratique quand même. Puis le deuxième quelques kilomètres plus loin. J’ai le temps d’admirer les belles maisons du coin avec leurs jardins. Nous sommes dans les Yvelines quand même. Un parcours fléché indique le chemin pour atteindre la maison de Jean Monnet (père fondateur de l’Europe) mais nous bifurquons à 50 mètres et donc pas la moindre chance de la voir. Tant pis. Le parcours de la course continue sur la route et nous traversons plusieurs communes, toutes semblables.


Enfin, la forêt arrive et le sol devient plus souple, tellement souple que c’est du sable. Le peloton des coureurs s’est beaucoup étiré et je n’ai quasiment plus personne autour de moi. Mais je ne mets pas ma radio pour autant. La forêt se termine assez vite et nous longeons les champs sur des chemins caillouteux. Au moins là mes trails se font utiles. Puis c’est de nouveau la route. Je m’aperçois assez vite que l’environnement me dit quelque chose et reconnais les maisons cossues. Nous avons effectué un demi-tour en U et nous empruntons à quelques variantes près le parcours sur route de l’aller. Une des variantes, nous passons devant la maison de Jean Monnet. C’est une maison de plain-pied à volets bleus. Je n’ai pas eu le loisir d’en voir plus. Je continue ma route. Je commence à me demander où se trouve la ligne d’arrivée, comme d’hab’. Les coureurs reviennent peu à peu de la ligne d’arrivée et m’encourage pour le dernier kilomètre. J’aperçois Marc sur le bas côté qui est venu à ma rencontre. Cela devient une habitude, il m’avait également accompagné pour le dernier kilomètre des 16 km de Garches en décembre dernier. Grand merci à lui. Il m’encourage et me prodigue ses conseils jusqu’à l’entrée du parc du Château où se fait l’arrivée. Toute l’équipe Amscap est sur le côté de la ligne d’arrivée et m’encourage. Passée la ligne d’arrivée, je traverse la masse des coureurs agglutinés devant le podium. Ils portent tous le t-shirt officiel de la course. Je cherche des yeux où se trouve le point de distribution et je finis par le trouver dans un petit coin. Je prends alors le temps de profiter de ce beau monument qui semble-t-il possède un grand jardin derrière mais nous n’aurons pas l’opportunité de s’y promener. Il est déjà l’heure de rentrer, nous sommes des citoyens à part entière et nous nous hâtons de rejoindre nos pénates afin de donner notre voix pour ce premier tour des Législatives. Sport et politique dans la même journée. La sieste peut enfin se faire.




Liens Relatifs

" La Rotarienne au Tremblay sur Mauldre (78) - 15 km" | Se connecter / Créer un compte | 0 Commentaire
Seuil

Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste : amscap@gmail.com
Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.