Venez courir avec nous
 

2 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Devenez membre privilégié en cliquant ici
Recherche


 

mercredi 24 janvier 2018
 Lettre d'information



Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.



Accueil Connexion Mel : /  Déconnexion Soumettre un article  Aide

Posté le Samedi 26 janvier 2008 @ 12:45:21 par Dom Contribution de : marioune
CR courses AMSCAPIce Trail 2008: Kerrmitouuuuu y'avait de la boue
La boue a à peine quitté mes ongles de pieds,  vite, écrire avant d’oublier.

Kermitttttttoooouuuu y’avait de la boue.

 


Il reste peut etre encore du sable de la sortie de fontainebleau, j’ai rafistolé le cable/lacet qui avait laché dans la dernière descente de la puma trail/Templiers, bref, les XA Pro3D sont prêtes.

Moi aussi, un bon petit gratin de macaroni la veille au pere fouettard un petit resto sympa près des halles, seul hic,  couchée très tard…

Ricou des bois me récupère à balard à 7h30, on attrape Bruno et on file au Nord. A l’aller comme au retour, le contraste est saisissant ; on passe très rapidement de la banlieue urbanisée ( !) aux bois..On passe St denis, son stade, sa basilique, puis Sarcelles et ses tours et on est rapidement dans la foret de Carnelle.

On se gare loin, on va marcher, comme je ne prefere pas prendre de cafe le matin avant une course pour que mon ventre reste en paix…je me sens à « 2 de tension » comme disent les d’jeuns.

Dans les bois, quelques tables, hop le dossard, la surprise bling bling c’est qu’il y a des épingles dorées.

Le briefing, où forcément ils évoquent la personne qui est décédée l’année dernière. L’organisatrice rappelle que l’on ne part pas sans à boire et à manger pour 30 bornes de trail. Elle dit que c’est dur. Comme d’habitude, je me laisse impressionner par les quidams super équipés qui parlent de leur dernières courses ou qui se prédisent des temps fulgurants….

Bon hop le départ, comme d’habitude  je me dis qu’il ne faut pas partir trop vite, alors que je m’étais juré de partir plus vite après la dernière course..Il faut dire que comme d’habitude y’en a qui ont l’adrénaline gonflée et qui partent comme des balles ; Bruno part assez vite, Eric et moi, on a prévu de courir ensemble, on se prépare pour le 47k du trail de Gruissan que l'on va courir ensemble;

Tout va bien, très roulant quand meme cette première boucle, je m’attendais à un truc plus dur, on se fait bientôt doubler par ceux qui font les 15 bornes, ils dépotent, en particulier dans les montées. Je leur laisse un peu de place quand c’est pas large et bouillasseux, puis des moins rapides passent, j’échange quelques mots avec certains, ils sont sympas m’encourage, mais pour l’instant c’est un peu balade….Ces 15 km passent rapidement, j’avais tablé sur un total de 3h30 4h, mais sauf si la deuxième moitité est vraiment pour les warriors, cela devrait etre plus court.  Eric et moi croisons, doublons, redoublons  toujours le meme (plutot beau) coureur avec un casquette et un sac DK. Les petits points roses se suivent bien, balisage impeccable qui n’est pas effacé par les chasseurs. Ils sont quand meme dans le coin car on entend les tirs. Eric me semble un peu éssouflé, il a fait bombance pendant les fetes et doit payer un peu son foie gras!!Après le ravito du 15, ou je bois car il fait étonnament chaud, j’ai envie de faire tourner un peu plus la machine et de ne pas attendre eric, je pars. Je cours avec le suiveur/rattrapeur sac DK, il me dit que je cours avec une cadence de métronome, je ne sais pas si c'est un compliment, je lui raconte que je vais doucement augmenter mes distances de course cette année,  lui va tenter d'améliorer son 3h20 au marathon de paris. Puis il repart devant, j’aime bien cette deuxième partie de course, plus boueuse, plus difficile, de la relance, les jambes travaillent, quelques montées ou l’on marche. Je gloups un gel.. Il y a cependant des passages en chemin dur et plats ou l’on peut courir vraiment. D’autres passages dans la foret meme, quelques monotraces, ou l’on se fait fouetter par les branches (je sais pas si je devrais écrire ça comme ça..). On nous annonce plus que 5-6 km : déja? ça me semble court, j’ai l’impression qu’on est à pas beaucoup plus que 20. La pêche, je double des gens, un dame devant moi, j’ai toujours une émotion quand je croise ou passe des femmes de 60 ans et plus. Elles sont souvent très belles et leur foulée régulière sonne comme un bonne exemple..être comme elles à leur âge …je m’excuse, le lui dis bonjour, un petit mot, je la passe…je ne lui dis pas bon courage je sais bien qu’elle va finir :!!!

Je suis un coureur plus agé avec qui on va courir u bout de chemin, du 91, auffargien, super sympa, rescapé de l'origole. Certains passages me rappellent le maratrail, il faut quand meme etre prudent car on peut s’exploser les chevilles. Je dis cela mais je bourrine un peu, dans la gadoue.

Il y a de beaux passages en sous bois et un moment, une ou deux possibilités de se perdre, virage brusques,  je vois quelques coureurs devant moi qui vont tout droit " yo yo c’est à droite, et hop me voici en tête d’un petit groupe, dont l'auffargien et Mr Sac à dos/DK, qui redouble, .

Plus que 2km..really?  mmmf je me méfie des gens qui annoncent des kilométrages à la fin d’une course..cette fois les 2 km les font, une petite descende raide et une petite montée pour la fin ; c’est paisible, je n'ai rien contre les énormes sono qui rugissent "zi eye of ze tiiiiger" ou "am a barbie giiiirl " à la fin d'une course mais la c'est tranquille, agréable. Bon, à part quelques tirs de fusil de chasse…7% de perte en trail? Bruno est en haut de la montée, je pique un fou rire car il joue au coach excité, lui qui est plutot calme et très modeste sur ses perf,  il crie « allez on y croit  allez marioune allez plus que 400m » je pense qu'il a fait ça avec tous les coureurs, tout le monde ne va peut etre pas sentir le 2 eme degré ;

Je finis la course avec un monsieur qui trouve que c’est dur, il doit venir du bitume....J’en ai vu plusieurs au départ avec de belles chaussures toutes blanches qui à  l’arrivée avaient aussi rejoint le monde de Peggy. Moi, dans les derniers centaines de mètres, c’est comme à la fin d'un bon livre, la hâte de lire la fin mais on se freine car c'était trop court et on deja deja triste de savoir que c’est fini. MDR! l'auffargien finit en sprintant et en doublant avec un grand sourire, comme un enfant, excellent!

Le trail ne faisait pas 30 km, je dirais 27 au pif, j’arrive assez fraiche à l’arrivée avec 3h12. Et puis mentalement je m’étais préparée pour courir 4h, donc les jambes ont enregistré et ajouteraient bien 45 minutes…A l’arrivée, une gentille petite dame des bénévoles me tend un café, je glope un bout de chocolat et de banance, tiens y’a des fraises tagada beuh ça me tente pas du tout, je pense par contre à Agnes94 que je n'ai jamais vue mais qui Haribotte en course.

J’attends Eric, qui arrive en courant un peu penché, aie aie, petite pointe d'angoisse. .Mais il a l'air ok et il est en charmante compagnie, une coureuse, que j’imagine ancienne athlète sur piste, qui a effectivement gardé sa tenue de piste, comme un bas de maillot de bain, à grosses rayures.80's, un petit coté anachronique, qui peut très vite faire spectacle douteux de catch dans la boue !!Bon elle est très sympa et ricou en rippant sur la boue,  s’est un peu fait mal  à la hanche. La bete est solide, je croise les doigts.

Retour à la voiture, on recroise nos traileur du 91 qui se rincent dans une rivière, si c'est pas de l'esprit trail...

La course à peine finie, je me dis que je n’ai pas assez donné, que j’aurais du partir plus vite balbla que je suis une feignasse,  et puis j’arrete  je regarde mes deux copains, on rigole, on se prend quelques photos de nos shoes..les endorphines font le reste.. allez on va se chercher un petit troquet, on ne trouve pas!  On n'est deja plus dans le royaume des animaux, sarcelles, puis st denis …Je suis contente d’avoir fini sans dégât c’était le but. Douche puis plus tard, un bain, Kermittttou l'huile de bain c'est bien aussi!!!



Liens Relatifs

"Ice Trail 2008: Kerrmitouuuuu y'avait de la boue" | Se connecter / Créer un compte | 2 Commentaires
Seuil

Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

Re: Ice Trail 2008: Kerrmitouuuuu y'avait de la boue (Score obtenu : 1)
par Dom le Samedi 26 janvier 2008 @ 13:02:17
[ Informations sur l'auteur ]
Dis-donc Marioune, c' est quoi ce cri de guerre...Je croyais qu'on était une assoc' de tortues, pas de grenouilles ??? ;-)
[ Répondre ]


Re: Ice Trail 2008: Kerrmitouuuuu y'avait de la boue (Score obtenu : 1)
par Daniel le Mercredi 30 janvier 2008 @ 00:04:23
[ Informations sur l'auteur ]
Si j'ai bien compris Marioune, tu as rattrapé le coureur (plutôt beau) au sac DK qui a fait 3h20 au Marathon de Paris et sans peiner vu tes mots. Il va falloir que nous prenions soins de nos élites à l'AMSCAP.
[ Répondre ]


Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste : amscap@gmail.com
Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.