Venez courir avec nous
 

1 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Devenez membre privilégié en cliquant ici
Recherche


 

dimanche 21 octobre 2018
 Lettre d'information



Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.



Accueil Connexion Mel : /  Déconnexion Soumettre un article  Aide

(Score obtenu : )
Posté le Jeudi 30 novembre 2006 @ 11:00:05
par : Anonyme
UN WEEK-END A MONTECARL.



 


Le 12 novembre dernier, je suis allée passer un week-end à MONTE – CARL. pour tenter de représenter aussi dignement que possible l’AMSCAP au marathon de MONACO.

Malheureusement, dans le TGV de retour, je me suis retrouvée dans un état plus que brumeux avec un physique en déroute ou plutôt en profonde rébellion, le foie étant le leader de cette agitation, et tout ce qui va avec. Il aura fallu 24h de récupération. Les passagers du train ont stressé.

Le week-end fut malgré tout très sympa : 

 - Un hôtel superbe à flanc de rocher où nous occupions des appartements avec terrasses donnant sur la mer
- Une piscine aussi face à la mer dont le bord jouxte le bord du rocher
- Une organisation parfaite, une gentillesse extrême des GO organisateurs, des gens cools, intéressants, des pâtes et de l’eau minérale, à volonté, une longue sieste la veille du marathon, …….

La course commence à 9h30 par le coup de pistolet du prince ALBERT du haut de son balcon, entouré de Sergei BUBKA et de Paula RADCLIFFE. Je reste un moment admirer le beau Sergei : un physique d’athlète issu de la Grèce Antique, avec un regard d’un bleu intense émergeant d’une paire d’yeux très allongés. Je lui fais quelques signes de la main, il ne me répond pas, ce f.. de p…

Nous commençons par visiter MONTE – CARL en tournant sur nous – mêmes dans les rues pendant 4 kms. Puis nous grimpons une première côte pour repasser sur la ligne de départ. Ensuite, nous repartons sur la grande route, plutôt en faux plat descendant ou sur du plat, pour courir le long de la mer, c’est la première partie du parcours.
Il faut rester très zen, courir lentement, car sinon, plus loin, ce sera la fessée. J’apprécie les quelques côtes, neuneu que je suis, me disant « qu’elles permettent de faire travailler des muscles différents »...sans commentaire….

Le paysage est splendide, il faut se le répépéter au moins 150 fois tous les 300m, pour éviter que les cellules du cerveau ne commencent à dépérir en ayant une fixation sur l’extrême longueur du trajet retour quasiment en faux plat montant et en côtes.

Sur cette partie du trajet aller, avant d’arriver au 21ème, nous passons la frontière italienne avec les tiffozzis, en délire avancé qui brandissent charcuterie, drapeaux, gourdes, enfin, je crois, et nous démarrons les premières côtes dans les tunnels.

Après avoir fait demi-tour et de nouveau à la frontière au 25ème, la déroute attendue, commence. Jusqu’au 30ème, on court. Après le 30ème, tout est foutu. Je me dis que je vais laisser comme Philippe quelques traces précieuses deci, delà : une aux tiffozzis, une autre à la Croix Rouge,…mais bien avant le stade Louis II. Les coupables : les ravitaillements qui sont trop copieux. C’est alors que défilent devant mes yeux : pains d’épices avec cerises confites, sans cerises confites, au citron niçois, à l’orange amère….Cette affaire tourne mal.

Pour arriver à faire les 12 derniers kms, j’ai tout donné, tous mes organes, y sont passés, côte après côte, jusqu’à ce que mort s’en suive. Ce fut mystique. Soudain, arrivée au stade LOUIS II, mon œil croise la pancarte « 42 kms », fait un bond et sort de son orbite, comme dans Woody Wood PECKER lors de sa rencontre avec Woody Wood PECkERINE.

Mon corps craquelle et je termine en sprint intégral comme en fractionné. Cassée, rien n’est plus à la bonne place, tout est même de travers, mais Heureuse, en dessous des 5 heures.

Puis, je verse une larme de nostalgie et de compassion devant le sautoir du stade en souvenir de Philippe qui avait laissé des marques immortelles sur le poteau gauche lors de son arrivée en 1997. Depuis, il fait figure de monument local.

Brigitte


Votre nom : Amscap [ Nouveau membre ]
Sujet :


Commentaire :

HTML autorisé : <p> <b> <i> <a> <em> <br> <strong> <blockquote> <tt> <li> <ol> <ul>
-
 Article du Jour

Il n'y a pas encore d'Article du Jour.

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste : amscap@gmail.com
Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.