Venez courir avec nous
 

1 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Devenez membre privilégié en cliquant ici
Recherche


 

dimanche 21 octobre 2018
 Lettre d'information



Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.



Accueil Connexion Mel : /  Déconnexion Soumettre un article  Aide

Posté le Samedi 30 octobre 2010 @ 17:46:57
par : amscap
Marathon du bout du monde (Pointe du Raz) 28 mars

Départ vendredi

Temps couvert…Nous traversons par moment des fenêtres de pluie…La circulation est bonne…Des ralentissements sur Lorient…A Quimper, direction Audierne…20h, nous cherchons un endroit ouvert pour nous restaurer, coquilles St Jacques…Je suis hébergé sur Plouhinec, ville proche d’Audierne.



Samedi

Retrait des dossards sur Tréboul, mes grands parents habitaient à 200m en face de l’île Tristan, j en profite pour revenir sur la plage St-Jean avec mes rochers, toujours les mêmes cicatrices, l’érosion fait qu on a l’impression qu ils rajeunissent, lifting salin…L’entreprise CONNETABLE nous offre des conserves dédicacées  au marathon, à partager entre coureurs, 2010 un grand millésime…Je vais voir ma grand-mère maternelle en maison de retraite, elle est en progrès, elle ne me reconnaît toujours pas…Peut être demain, elle aura dormi, des puzzles se seront remis en place…Elle mange avec bon appétit…

 

Dimanche 9h

Départ de la pointe du raz, temps breton, de la brume mais pas de pluie, un peu de vent de-ci, de-là…Mon objectif est de mettre moins de 4h, préparation pour d’autres courses longues.

Mon collègue ne court pas il est blessé, j ai quand même pris sa puce dans ma poche droite…

Nous faisons une petite boucle direction la mer, puis retour dans les terres…puis vers le nord direction la pointe du Van et sa plage, la plage des trépassés….

« Baies des trépassés et pilleurs d’épave »

Les bretons faisaient un feu, les navires voyaient ce feu comme un phare, et se dirigeaient vers lui, ils finissaient  par s’échouer sur les rochers, puis les pilleurs d’épaves récoltaient les marchandises.Toujours des sentiments mitigés, un peu comme la place de la Concorde avec sa guillotine….

Je suis lent, vitesse de course supérieure à 6mn au km, en même temps je monte et je descends, et puis malgré la brume je regarde les paysages….Le semi en 1h53mn ..je double une joélette…Rencontre un V3, 97eme marathon, il a déjà choisi le 100 eme…Je me sens bien
j accélère……dépasse la première
joélette….Arrivée à Poulan sur Mer, il reste 5km, j’accélère encore…Au 40em , la fatigue arrive, je ralentis un peu, pas trop, je franchis la ligne d’arrivée…temps à ma montre 3h37mn, satisfait.

En même tant que la bénévole, je regarde ma chaussure droite, plus de puce, perdu sûrement ; réagissons, je fouille dans ma poche droite et lui donne la puce de mon collègue.

Je mange les victuailles, déçu il n’y a pas de bière bretonne.

Bruno
Votre nom : Amscap [ Nouveau membre ]
Sujet :


Commentaire :

HTML autorisé : <p> <b> <i> <a> <em> <br> <strong> <blockquote> <tt> <li> <ol> <ul>
-
 Article du Jour

Il n'y a pas encore d'Article du Jour.

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste : amscap@gmail.com
Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.