Venez courir avec nous
 

2 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Devenez membre privilégié en cliquant ici
Recherche


 

mercredi 26 septembre 2018
 Lettre d'information



Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.



Accueil Connexion Mel : /  Déconnexion Soumettre un article  Aide

Posté le Samedi 30 octobre 2010 @ 18:46:22
par : amscap
Marathon de Berlin 26 septembre

Voilà un petit topo du Berlin arrosé.

Couleur du temps : bien gris, bien bas, et une bonne pluie qui mouille dès le départ et qui nous accompagne une bonne partie de la course.



Température : 9° en partant, 12° en arrivant.

Couleur du moral avant la course : toutes les couleurs, du gris au jaune, je me pose des questions sur la préparation. Impression d'être en forme et, de ne plus l'être. Et le ras le bol des derniers jours d'entrainement ..... Mais le samedi à Berlin, de voir tous ces autres marathoniens aller chercher leur dossard et puis ensuite, en faisant un tour dans les grands halls de l’ancien aéroport de Tempelhof pour prendre des infos sur les courses, marathons, vacances sportives, tatanes, T-shirt et j’en passe, ça me redonne la pêche et le moral vire au rose.

Couleur du moral pendant :

Début dans le jaune, le rose, malgré la pluie, avec de bonnes sensations. Dans un rythme pour faire un bon temps décidée à le maintenir comme ça jusqu’au 39ème puis tenter une accélération, si, si, dans les derniers kilomètres pour arriver au moins en 3h50 voire 1 ou 2mn de moins.

Lorsque, vers le 26è km, patatras, j'ai viré au noir puis au rouge de colère, une douleur violente derrière la cuisse. Bon, pas de panique,. Je m'étire, je recours, je gamberge, la douleur moins violente va et vient ; puis elle reprend, plus forte, je m'étire, je marche, je reprends ; je me demande si je ne vais pas me faire masser, mais dans ce cas c'est sûr je dépasse les 4h. Ben oui quoi …… CALAMITE.

Enfin bon OK on se calme, on gamberge toujours un peu mais même concentrés, les groupes de jazz, de rock, de tambours c’est toujours super, avec en plus, les applaudissements, les encouragements, les cris, les crécelles, les trompettes, les casseroles des Berlinois. Dès 9h30, sous la pluie, ils étaient là.

Pendant ce temps là bien sûr mon allure a ralenti mais, la douleur restant supportable, je décide de terminer ainsi. J'essaie d'accélérer pour les 200 derniers mètres portée par tous ces gens agglutinés sur les côtés ; rien que pour eux ça vaut la peine de pousser la machine et de les applaudir eux aussi, histoire de ... et tant pis pour la douleur, et j'arrive au but en 3h54mn.

Et bien ............... je suis ........... contente !

Quelques petites heures plus tard, je me dis que sans cette douleur j'aurai pu ??? Enfin, je crois que je suis repartie pour en faire un autre.

Chapeau aux Berlinois et à l’organisation toujours Top.

Corinne
Votre nom : Amscap [ Nouveau membre ]
Sujet :


Commentaire :

HTML autorisé : <p> <b> <i> <a> <em> <br> <strong> <blockquote> <tt> <li> <ol> <ul>
-
 Article du Jour

Il n'y a pas encore d'Article du Jour.

Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste : amscap@gmail.com
Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.