QUE D'EAU, QUE D'EAU ( PAR COLETTE )

Date : Jeudi 06 novembre 2008 @ 21:40:16 :: Sujet : CR d'autres courses

Tous les média l’avaient annoncé, on passait à l’heure d’hiver, saison bien connue de tous,  dans la nuit du 25 au 26 octobre et ça c’était pour tout le monde sans exception.

Or, en ce dimanche 26 octobre, l’AMSCAP, alors qu’aucune alerte n’était donnée, qu’aucun signe avant coureur n’était décelé, s’est scindée en deux, l’hémisphère nord (le semi Saint Pol-Morlaix) et l’hémisphère sud (Marseille-Cassis).


Si les Sudistes profitaient honteusement d’une baignade, somme toute bien méritée, les Nordistes (Patrick et moi), bénéficions d’une mauvais humeur non passagère du ciel avec non une simple bruine bretonne, mais une pluie drue, froide, pénétrante, accompagnée de son fidèle compagnon, le vent, qui montrait sa présence par des bourrasques toutes plus sympa les unes que les autres.

Mais parlons de ce semi qui rassembla quand même près de 3 800 inconscients ou égarés, notamment des Kényans peu habitués à ces rigueurs climatiques, emmitouflés jusqu’aux yeux avant de prendre le départ, mais qui décidément sont des grands, puisqu’ils arrivent toujours avant tout le monde.

Et surprise, surtout pour moi, avec mon coach personnel à mes côtés, ruisselant comme un schtroumpf, les kilomètres défilent les uns après les autres sans que je m’en rende bien compte.

Est-ce l’effet de toute cette eau qui nous tombe du ciel, du parcours, plutôt agréable, vallonné, qui monte, qui descend, avec des fans qui nous encouragent et bravent les intempéries, mais la course se passe bien, sans coup de pompe et c’est sans doute cela qui fait que j’ai pu courir en 2 h 08 améliorant de ce fait et nonobstant les restrictions d’usage Montand.

Je pense aussi que le viaduc en ligne de mire,  le thé chaud  et la soupe à l’arrivée y sont peut-être pour quelque chose.

En tout cas, une bonne course pour moi, sans doute un peu ennuyeuse pour Patrick, qui a dû refreiner ses ardeurs pour se mettre à mon rythme, mais qui est toujours d’un grand secours : « ça va !.... »







Cet article provient de AMSCAP

L'URL pour cet article est : http://amscap.free.fr/article.php?sid=157