Roscoff To Roscoff (29) 'par Vent et Sable' les 29 et 30 mai

Date : Samedi 30 octobre 2010 @ 18:02:54 :: Sujet : CR courses AMSCAP

De janvier à mai et de juin à décembre, il n’y a jamais de surprise avec le temps breton ! Nous en avons encore  fait  la constatation ce w.end de fin mai pour la 1ère de Roscoff to Roscoff (57 km en solo ou en duo).

A l’AMSCAP, avions choisi le duo : Prologue de 18 km le samedi matin pour le coureur 1 ; Nocturne le samedi soir de 11 km pour les coureurs 1 et 2 et enfin Spéciale de 28 km pour le coureur 2 le dimanche matin.

Le concept est plutôt intéressant et je pense que les 8 coureurs inscrits sont revenus assez enthousiastes. Le prologue donc, s’effectue, partie dans la boue, la vase, l’eau et les cailloux du port (à marée basse !!) dans lequel nous entrons immédiatement dans le vif du sujet, partie sur de longues plages, VENT DE FACE, où l’on avance très lentement, surtout moi.

Valérie et Colette affrontent mieux que moi l’épreuve et m’attendent en plusieurs points pour terminer ensemble. Merci les filles !!!

On se requinque à l’arrivée, sans crêpes, sans couign’aman (les premiers ont tout bouffé !) ; repos, sieste pour certains, étirements… faut penser aux 11 km de la nocturne prévue à
22
h3O ! L’heure du départ approche. Devant le podium et les tentes de l’organisation, des musiciens jouent quelques danses bretonnes qui entraînent tout le monde dans la ronde et permettent de faire monter notre température corporelle… c’est qu’il ne fait pas chaud du tout et la pluie s’invite et il vente..L’organisateur décide que la nuit n’est pas assez noire et nous fait patienter ¼ d’heure supplémentaire pour donner le départ, et comme des lucioles, c’est l’envol de tous les coureurs sur les sentiers côtiers de Santec  et des alentours. Beau parcours et bonnes sensations pour moi et mon duo J.Ninet qui file plus vite que le vent. Arrivons en 1h 18 après 10 km (effectifs) de course (il y a eu quelques « passages » délicats qui nous ont retardés un peu). Arrivons après minuit ; petite collation pour ceux qui le souhaitent.
Au camping du Dossen, où le bivouac est installé (des centaines de tentes), les douches sont prises d’assaut. La plupart d’entre nous irons se coucher dans leur « gangue » de sable et de sel.

Dimanche matin. Réveil à 7h. P’tit déj. sur la place du « village » prévu par l’organisateur. C’est sympa mais pas vraiment au point… le café (pas au RV) et le thé sont servis au compte-gouttes !! On arrive à trouver ce qu’il nous faut et on se restaure correctement.

10h c’est l’heure du départ pour la Spéciale de 28 bornes pour Eric, Jean-Pierre et Jacques (Patrick n’aime pas le temps breton et donc se désiste, laissant Colette sans classement).
Ils s’élancent, VENT DANS LE DOS (ah ! les veinards) sur les plages de la veille (entre autres).

C’est le moment pour le reste des équipes de se rendre à différents points de passage pour les soutenir : au Pouldu où nous sirotons un petit jus, puis au 21e km sur la plage avec les CBistes qui tiennent le ravitaillement et qui reçoivent un bon coup de main de notre part !! Dans l’ordre Eric, Jacques, Jean-Pierre nous livrent un petit commentaire sur leur état de forme… c’est raide pour Jacques et J.Pierre !!

Enfin Roscoff, terminus, c’est la fin d’une sympathique petite aventure dans le vent et la pluie.

Jane






Cet article provient de AMSCAP

L'URL pour cet article est : http://amscap.free.fr/article.php?sid=200